Bienvenue sur le site de SOS Paris

 

   Sommaire courrier

   Historique

   Objectifs

   Résultats

   Combats

       Bulletin

Réactions provoquées par les tours

 

Courrier adressé à SOS PARIS en janvier 2004

----------
De : B A <zirbain@yahoo.fr>
Date : Mon, 19 Jan 2004 17:23:22 +0100 (CET)
À : sos.paris@free.fr
Objet : tours

Bonjour

Je viens de tomber par hasard sur votre site et il y a plusieurs choses me gène. Je pense que votre "combat" est juste sur bien des points mais concernant l'éventuelle construction de tours en région parisienne quel est votre position?
J'espère qu'avant de vous oposer catégoriquement et bêtement à l'éventuel construction d'une tour vous vous plongerez sur le projet. Nous sommes tous contre les horreurs qui ont été construites dans les années 60 et 70. Plutôt que de tout refuser en bloc, il me semble qu'il serait plus intelligent de militer pour qu'à l'avenir il faille construire mieux. C'est à dire arreter de construire sur dalle, esplanade et autre parvis, arreter de construire 15 immeubles en béton à la suite de même taille et de même forme... Aujourd'hui je pense que tout le monde est conscient de ces erreurs cependant refuser catégoriquement toute nouvelle tour est ridicule. Une tour si elle est bien construite peut être belle. Cependant en France nous n'avons pas d'exemple de "belles tours". Il y bien quelques gratte ciel élégant à la Défense mais la dalle et le boulevard circulaire gachent tout. Je pense que refuser toute nouvelle tour revient pour Paris et la France à se tirer une balle dans le pied. En effet pendant que Paris se pose des questions existentielles, Londres, Francfort, Madrid, Milan.... construisent des tours en pagaille. Une tour dépassant vient d'être approuvée à Londres, les projets se comptent par dizaines partout en Europe. Contrairement à la France, les habitants sont fiers de ces tours et en redemandent. Les tours d'habitation de haut standing commencent à se développer. Ici, en France la tour est le symbole de tous les maux de la ville, et les tours d'habitation font référence aux sordides tours HLM, synonyme du mal vivre. Seulement il est possible de construire haut et bien. A Vienne, Rotterdam, Londres, Barcelone... ce genre de construction sont trés recherchées.
Paris est la 3eme zone urbaine la plus riche au monde après New York et Tokyo. Paris a un statut de mégapole mondiale a maintenir. La compétition avec les autres villes, Londres en tête est rude. Que sa nous plaise ou non, les tours sont le symbole de la puissance et le signe de dynamisme, du modernisme. Paris est en train se replier dangeureusement sur elle même et de se figer en ville musée!!! Paris donne à l'internationale, une image de ville pantouflarde mais surtout en déclin!! Pendant des décénies Paris a été à la pointe de l'innovation architecturale. Durant la révolution industrielle Paris s'est dotée de monuments qui en ont fait une des plus belles villes du monde. Cependant dans l'histoire jamais rien n'est figé! Nous sommes aujourd'hui au 21eme siècle et nous devons vivre avec notre temps. Il semble que chez tout nos voisins la transition vers le 21eme siecle ait été réussit, tandis que Paris regarde vers le passé. Biensur que nous devons défendre ce patrimoine et continuer à le mettre en valeur. Heureusement que de nombreux projets fous tels que ceux de Le Corbusier ou d'autres tel que les autoroutes urbaines n'aient jamais aboutit. Pour autant nous devons vivre avec notre temps, et regarder sereinement vers l'avenir. Construire des tours à Paris sera donc une nécessité alors autant que cela soit bien fait et qu'on tienne compte des erreurs du passé. De plus personne ne veut d'une ville qui aille de Rouen à Orléans, construire en hauteur permet d'économiser de la surface au sol et s'inscrit tout naturellement dans un cadre de développement durable. Refuser catégoriquement sans étudier les projets reviendrait un replis sur soit, signe typique d'une société en crise.

*******************************************

----------
De : "< SnA >" <snabox@yahoo.fr>
Répondre à : sna@fr.st
Date : Wed, 21 Jan 2004 09:38:09 +0100 (CET)
À : sos.paris@free.fr
Objet : affligeant...

Je viens d'apprendre vos motivations bien stériles de conservations du patrimoine Parisien, en criant SOS PARIS pas de gratteciels, vous condamnez paris et la france plutot que de lui porter secours comme vous pensez le faire.

Au lieu de perdre mon temps avec vous à vous expliquer que loger 100 000 personnes en attente d'un toit à paris est plus important que mettre la capitale sous une cloche de verre, je vais me contenter avec flemme de vous recopier un message posté par mes soins, sur un forum traitant d'architecture ET notament de gratteciel. Si vous souhaitez y répondre, je vous invite à venir en découdre avec des gens qui sont en phase avec leur époque, et qui sont aussi soucieux de l'avenir économique et social de la capitale, et par ce chemin, de la france :

http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?s=&threadid=84221 <http://www.skyscrapercity.com/showthread.php?s=&amp;threadid=84221>
La France est-elle un pays de "doux rêveurs" ?

on peut se poser aisément cette question, lorsque l'on voit le tollé général qu'a suscité la proposition de moderniser et verticaliser paris...

pour les français, quelque soit leur niveau social ou culturel , semblent favoriser la beauté d'un paysage, la sauvegarde d'un patrimoine (qui en devient inébranlable) au détriment d'aspects purement terre a terre, comme créer des emplois, des pôles économiques, et des LOGEMENTS.

C'est surtout ce dernier mot qui me rend dingue : logement. A paris je ne sais combien de centaines de milliers de personnes attendent un logement, quand d'autres s'offusquent à l'idée que des tours poussent dans la sacro-sainte "plus plate ville du monde..."

Quelque chose m'a choqué récement, et est bien porteur à mon sens de l'égoïsme profond des français, caché derrière de romantiques espoirs de conserver la ville lumière comme à l'époque napoléonienne :

Compte-rendu de conseil municipal à Paris, deux réalités s'opposent, deux sens des priorités :

- une femme, embourgeoisée qui se plaint :

"si vous construisez une tour, vous ellez en construie 2, puis 3, puis 10, et nous ne pourrons même plus voir le ciel"

comme c'est poétique.

- une autre femme, noire, avec ses 2 enfants, les larmes aux yeux, s'adressant au conseil :

"cela fait plus d'un an que je dors à droite et à gauche, vous êtes dans l'incapacité de fournir de nouveaux logements sociaux. Pourquoi ne construisez-vous pas pour les milliers de personnes en attente d'un toit ?"


Avons-nous là une sorte de preuve de l'égoïsme à la Française, qui poussent les futilités poétiques et le sens du "non à tout" au point de mettre des gens DANS LA MERDE ?

Les gens qui refusent catégoriquement que paris se verticalise, ont-ils d'autres préocupations et d'autres connaissances que le sacré coeur et montmartre ? se rendent-ils compte que si tous les projets européens se concrétisent, dans 10/15 ans, paris sera la "grande ville musée" européenne ? ont-ils réfléchis une seconde à l'évocation des besoins cités par leur maire, de logement et de hausse de l'activité économique, avant de soulever des boucliers en plomb ?

invitions des anti tours ici, et maintenant.


visitez :
http://www.sna.fr.st |===> site portail, C.V. en ligne
http://www.ngcpowa.net |===> Site dédié au Gamecube de Nintendo



        .,,.          
      ,(/)))),        
     (((/ \))))       
     ((( ' ' )))      
      ))\ - /((       
     (((('-'))))
     /`))   ((`\      
    / ( .   . ) \     
   / /`\-' '-/`\ \    
   \ \  ) . (  / /
    `\\/     \//`     
     (/  \#/  \)      
      |   |   |       
      \   |   /       
       \_ | _/        
       / / \ \        
       | | | |        
 jgs  |/   \|
      / \   / \       
      `-'   '-`


*******************************************

----------
De : Gerland007@aol.com
Date : Thu, 22 Jan 2004 09:04:47 EST
À : sos.paris@free.fr
Objet : pkoi?

Bonjour,

je voudrais plus de précision quant au pourquoi de cet association? pourqoi refuser obstinement la construction de tours? Je suis d accord avec vous concernant la sauvegarde necessaire de l hypercentre de paris en interdisant la construction de batiments qui briseraient l homogeneité et le charme de ces quartier!
en revanche je suis pour la construction d'igh de bureaux (car se sont a priori les seuls rentables avec les igh destinés aux logements de tres grand luxe) autour du peripherique, à la défense bien sur ainsi que dans d autres quartiers comme par exemple celui de la bnf.. car l avantage des igh dans ces quartiers est leur faible emprise sur le sol par rapport au millier de m² de bureaux qu ils contiennent! en effet, il me semble qu un immeuble de bureaux de 250 mètre à l architecture soigné vaut mieux que 5 tourettes de 50 mètres aux facades boite à chaussure et vaut bien mieux que des dizaines et des dizaines d immeubles "bas" (5-6 étages) qui eux s ettaleraient sur des dizaines de kilomètres de voiries empechant de ce fait la construction d espaces verts et autres services de proximités! car l avantage des immeuble de grande hauteur est bel et bien l economié d espace au sol!

Bien sur comme je l'ai dit plus haut, je suis pour la protection de l hypercentre de paris (les 8 premiers arrondissements) et pour la possibilité de construire haut et beau (avec des architectures de hautes qualités comme paris sait en faire) des bureaux pour répondre aux demandes des entreprises et pour ainsi stopper le phenomene du facading et autres destructions dans le centre de la capitale.

amicalement

*******************************************

----------
De : "DELALANDE Claude" <Claude.DELALANDE@parisexpo.fr>
Date : Wed, 28 Jan 2004 15:52:41 +0100
À : <sos.paris@free.fr>
Objet : TR: SUPPORTERS "FRENCH TOWER"







Bonjour,

Je vous invite a devenir les "SUPPORTERS"  du concept "FRENCH TOWER"  Meilleure innovation Architecturale pour la construction des immeubles élevés du 21é siecle.

Transmettez l'adresse du site Internet:    <http://www.phsconseils.com/frenchtower/index.html>
   a vos amis et connaissances, ...Merci et a très bientôt....
Amicalement
Hello,

I invite you has to become the "SUPPORTERS"("SUPPORTS") of the concept " FRENCH TOWER " Better Architectural innovation for the construction of the high buildings of the 21é siecle.

Pass on the address of the Internet site:     <http://www.phsconseils.com/frenchtower/index.html>
has         your friends and knowledge, .. Thank you and has very soon....
Friendly


Buenos días,

Le invito tiene hacerse los "PARTIDARIOS(HINCHAS)" del concepto FRENCH TOWER Mejor innovación Arquitectural para la construcción de los edificios elevados del 21é siecle.

Transmita la dirección de la ubicación(sitio) Internet: <http: // www.phsconseils.com/frenchtower/index.h tml>
    Tiene sus amigos y conocimientos... Gracias y tiene muy pronto

*******************************************

Réponse de SOS PARIS

      Un de nos interlocuteurs nous demande quelle est notre position concernant l'éventuelle construction de tours en région parisienne, tout en espérant que nous ne nous opposons pas " catégoriquement et bêtement " à un tel projet. Et de nous citer l'exemple de métropoles qui se hérissent de récents gratte-ciels. Au risque de le décevoir, je lui rappellerai qu'on ne peut comparer que ce qui est comparable.
      Paris est une ville, qu'on l'apprécie ou non, dont le parcellaire, même bousculé par Haussmann, s'impose à l'évidence comme incontournable à moins de raser des quartiers chargés d'histoire. Seules les capitales comme Rome ou Amsterdam peuvent lui être comparées. Francfort et Rotterdam ont été aux trois quarts rasés par les bombardements. Londres n'a pas de centre historique sauf la City, martyrisée elle-aussi par la guerre, mais se compose d'une succession de " boroughs " complètement hétérogènes, (le grand Londres). Les centres historiques de Barcelone et de Milan ne sont pas, de loin, d'une taille comparable à celui de Paris. Il y a dans notre capitale une dimension ville-musée sur laquelle le développement économique devra toujours s'aligner. C'est nier l'impact touristique de la ville-musée qui revient à se tirer " une balle dans le pied ", selon l'expression de notre correspondant et les touristes fortunés, ceux qui " rapportent ", préfèreront toujours les hôtels de charme aux tours.
      Ce que le monde entier attend de Paris, ce ne sont pas les signes de puissance ou de dynamisme, auxquels notre correspondant assimile abusivement les tours, c'est une ville où le cadre de vie s'inscrit dans une tradition architecturale librement consentie. Les architectes qui ont édifié, dans les années 70, nos tours parisiennes ne sont pas dupes. Ils habitent presque tous dans des immeubles anciens ! Prenez l'annuaire et voyez. Une étude récente de l'APUR concluait que " plus les habitants vivent dans des immeubles hauts, plus ils ont tendance à considérer que la hauteur des bâtiments est oppressante ". A l'inverse, " le tissu continu et resserré des quartiers anciens procure d'avantage de sentiments d'intimité et de bien-être ", alors même que la densité y est supérieure à celle des quartiers des tours. Une ville dont les tours sont l'illustration d'un ratage complet, c'est La Haye. Courez-y. Le centre historique de cette ville a été submergé, ces dix dernières années, par les constructions futuristes des ministères qui ont abouti à créer un quartier inhospitalier, battu par les vents, où pas un seul piéton ne se hasarde à flâner. On ne saurait mieux illustrer le ridicule d'une volonté de puissance, dans un petit pays qui avait su autrement tirer parti de ses atouts, ( si l'on se réfère à sa vraie grandeur : la création des polders et la construction des digues). La tour est peut-être le symbole d'un vingtième siècle dépassé, mais elle n'est plus un symbole de puissance ou de modernité. Peut-on prétendre, en revanche, que ce type d'habitat constitue la meilleure façon de vivre ou de travailler. Tout le monde sait, comme l'a écrit Jean-Claude Garcias, que " le coût exorbitant de l'entretien, les problèmes de sécurité qu'elles engendrent et le pourcentage de terrain qu'elles figent sont tels qu'aucun promoteur privé n'est, désormais, prêt à construire en grande hauteur ". Ajoutons la perte d'identité, le manque de communication entre les usagers.
      Les quartiers périphériques où des tours ont été construites restent inachevés (le front de Seine, la Défense). Les tours existantes sont laides. Il semble qu'il n'y ait pas de contestation à cet égard. Mais peut-on dire avec Christian de Porzamparc que " quand on ajoute une belle tour à trois tours moches, ça transforme le tout " ? Quel pari outrecuidant d'affirmer que l'expérience permettra de faire des tours belles après vingt années de tours moches ! Notre interlocuteur semble avoir succombé à un phénomène de mode ou au désir quasi enfantin de grimper toujours plus haut que le voisin.
      Le modernisme, à notre sens, constituerait plutôt à démolir systématiquement les tours de la proche banlieue et à reconstituer une ceinture verte autour de la ville. Quant au symbole de puissance, ou plus prosaïquement de valeurs collectives, ne tentons pas les dieux...

Louis GOUPY
Vice-président

 

    Rejoignez nous!
    Nous avons besoin d'adhérents.
    Cotisation annuelle donnant droit à notre bulletin trimestriel: 40 Euro
    Envoyez vos chèques à S.O.S. Paris, 103 rue de Vaugirard,  75006 PARIS

Haut de la page