Accueil

Notre équipe

Bulletins
et   archives

< Combats
Tour Triangle >

Rechercher

Participez !

Photos

Retour page générale tour Triangle

Nous n'avons pas réagi contre le Huffington Post!

Le Huffington Post a publié un article en faveur de la tour Triangle qui ressemble davantage à un tract électoral de quartier qu'à un texte fondamental pour Paris !
Résidant moi même dans ce quartier et administrateur de ce site, je ne peux m'empêcher de relever ici mes réactions paragraphe par paragraphe de l'article que vous pouvez lire en cliquant sur l'image ci dessous
Vous êtes conviés à me faire des remarques directement !
Pour une lecture plus facile, le texte du Huffington Post peut apparaître ou disparaître en cliquant sur le bouton "Avec THP" ou "Sans THP"
 
Si la Tour Triangle se faisait, ce serait plutôt une catastrophe pour le Parc des Expositions, pour les riverains et bien au delà, pour tous les parisiens qui, 80 ans plus tard auraient à subir les frais de démolition du cadeau empoisonné d'Unibail à la Ville. L'argument de Jacques Herzog, un de ses architectes, que son "démontage" ne coûterait pas cher serait encore meilleur si on ne la construisait pas du tout
Ce cadeau de Bertrand Delanoë à Unibail semblait davantage un arrangement pour compenser le trou financier des Halles! Economiquement, ce projet ne présente aucun avantage.
L'architecture n'a pas de bord politique, par contre ce sont des intérêts politiques qui font subir à l'architecture des projets inutiles et coûteux.
Sa hauteur démesurée serait un obstacle au Parc des Expositions qui a besoin d'une surface maximale en rez-de
Cliquez sur l'image pour accéder à l'article
chaussée, pour un public qui n'a aucune envie d'aller à Villepinte! Ce n'est pas la modernisation à outrance qui va favoriser les exposants pour qui un espace vierge permet plus facilement d'adapter celui qu'il veulent présenter
Les enfants et les familles tiennent à voir de temps en temps une ferme à Paris lors des salons de l'agriculture, mais surtout à Paris intra-muros.
Par quel miracle la pollution dégagée par un tel bâti peut-il être traité de manière écologique au point de parvenir au point actuel, sans construction? L'hypocrisie de l'écologie ne tient pas ici.
Les milliers d'emplois déplacés dans cette tour ne comptent pas toutes les faillites des entreprises modestes concurrentes à celles qui peuvent se permettre d'aussi coûteux locaux. L'augmentation pharaonique des frais généraux qu'on demande aux artisans débutants détruit le meilleur espoir contre le chômage.
Concurrencer New York est dérisoire ! C'est précisément en n'y construisant pas de tours que Paris peut se distinguer!
Les millions d'euros déjà dépensés ne l'ont pas été à la demande des Parisiens. L'usage de l'argent public à l'encontre de la société civile modeste est un scandale!
N'importe quel investisseur prend en considération une ville bien gérée en harmonie avec ses habitants de manière durable, plutôt que de se lancer dans un avenir insoutenable.
Etre élu c'est avant tout être à l'écoute de ses habitants. Sachant que plus de 60% se sont nettement opposés aux tours alors même que les élus de tous bords y étaient favorables en 2008, l'avant garde est de s'opposer à la politique de papa!
Géraldine Poirault-Gauvin avec le stade Fédération Grenelle donne un exemple si local que les lecteurs du Huffington Post ne peuvent pas comprendre sans quelques explications :
Sur un stade qui appartenait à l'armée était un projet pour un institut du monde arabe qui a été déplacé à l'Est de Paris, dans un grandiose immeuble de Jean Nouvel. Elle oublie que les riverains luttaient pour le maintien du stade mais certainement pas pour l'ensemble immobilier vulgaire qu'ils subissent maintenant.
Cette opération juteuse s'est faite dans la collusion de l'Etat et la ville, autour du même Jacques Chirac qui avait d'abord défendu le stade comme maire de Paris, puis l'avait bradé comme premier ministre, privant ainsi non seulement les jeunes de l'arrondissement mais aussi ceux des arrondissements voisins pour des activités de plein air dans notre périphérie où les espaces sont plus larges qu'au centre de Paris !
Les tendances politiques devraient toutes écarter la croyance aveugle que l'argent est magique ! Il vient un moment où la finance, en laissant à l'avenir une dette abyssale va être confrontée à une réalité présente. Ce ne sont pas des girouettes mais des élus responsable qui changent d'avis pour une décroissance intelligente.
Voter? Le Huffington Post ouvre-t-il un débat ou se contente-t-il de présenter une intervention partisane interne à une instance politique? Si les Parisiens avaient pu voter pour ou contre cette tour, elle n'aurait pas coûté ce que les élus qui ont accepté les dépenses déjà engagées doivent sagement regretter maintenant en votant contre ce projet !

Administateur du site